Clicky

Santé

Kyste dentaire: Faut-il vraiment s’inquiéter?

kyste-dentaire
Écrit par Chloé

À la simple évocation du terme kyste dentaire lors d’un diagnostic, de nombreuses personnes sont aussitôt épouvantées. Cette inquiétude est-elle fondée ou pas ? Il est important de bien comprendre cette pathologie. Les différentes variantes du kyste, ses symptômes, ses causes et le traitement en cas d’infection ne doivent avoir aucun secret pour vous.

Tout d’abord, il est important de rappeler qu'un kyste est une excroissance anormale d’une partie du corps. De ce fait, il peut se développer partout sur le corps et même dans la bouche. Cela dit, le kyste dentaire se traduit par la formation d’une petite boule ronde ou ovale à l’intérieur de l’os maxillaire, à l’extrémité de la racine d’une dent morte. Cette dent morte peut être dévitalisée par la suite.

kyste-dentaire-boule-ovale

Les différentes variantes de la maladie

Il existe deux grands types de kystes dans la bouche. Ils diffèrent en fonction de leurs origines ainsi que des manifestations qui les accompagnent.

C’est ainsi que l’on peut retrouver de manière non exhaustive :

Kystes non infectieuses : ces kystes proviennent de la prolifération anormale de l’un des tissus constitutifs de l’organe dentaire.

Kystes infectieuses : plus nombreux et plus fréquents que les précédents, ils ont plusieurs dérivées.

  • Kystes épithéliaux odontogéniques : ils peuvent apparaître lors de la poussée dentaire ou après l’éruption celle-ci.
  • Kystes épithéliaux non odontogéniques : ceux-ci entraînent souvent la mobilité des incisives.
  • Kystes odontogéniques inflammatoires : ils sont essentiellement privés de symptômes et proviennent des complications infectieuses de la pulpe dentaire peu ou mal traitées.
  • Kyste du palais : la plupart du temps, il touche les hommes et se manifeste par une tuméfaction de la partie antérieure du palais.
  • Kyste de la lèvre : il est généralement présent chez les femmes âgées entre 30 et 50 ans. Il se manifeste par un gonflement de la lèvre supérieure. Cette maladie peut causer une obstruction nasale très gênante.
  • Kyste de la joue : il peut se retrouver aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la joue. Mais dans le second cas, il s’agit d’une pathologie d’ordre dermatologique et non dentaire.

D’un point de vue plus général, nous pouvons également évoquer le kyste résiduel et paradentaire, le kyste apical et le kyste radiculaire latéral.

Quelles peuvent être les causes du kyste dentaire?

kyste-dentaire-cause

Cette pathologie peut avoir des origines diverses. Une carie non ou mal soignée peut être une cause probable du kyste dentaire. D’autre part, elle peut provenir d’un choc subi au préalable et qui a gangrené la dent par la suite. Enfin, un traitement non suffisant ou contaminé des racines peut aussi être le facteur déclencheur de l’infection dentaire.

Les symptômes du kyste dentaire

Très souvent, le kyste dentaire évolue sans causer de douleur et ne laisse transparaître aucun signe extérieur. Il faut la plupart du temps avoir recours à la radiographie et à un orthopantomogramme pour établir clairement le diagnostic.

Les signes suivants peuvent tout de même être les premiers indicateurs alarmants :

  • Une douleur, même brève au niveau de la dent
  • Une douleur, même brève au niveau de la dent
  • Une impression que la gencive est gonflée ou une inflammation gencive
  • Des saignements au niveau de la gencive
  • Une sensation de pression ou une gêne sous la dent
  • Un écoulement de pus ou tout simplement une fistule
  • Des fractures de la mâchoire peuvent survenir
  • L’augmentation du volume de la joue
  • Une déformation du visage

Compte tenu du fait que la plupart du temps, les défenses immunitaires s’attèlent à confiner le kyste dentaire, celui-ci évolue sans présenter de symptômes. L’infection est déjà assez avancée lorsque les signes apparaissent enfin. Les médecins recommandent de se faire consulter au moins une fois chaque année afin d’éviter un constat tardif de la maladie qui peut être préjudiciable au patient.

Quels peuvent être les dangers de la prolifération?

À l’origine, le kyste dentaire est une infection plutôt bénigne. Son traitement se fait alors assez facilement. Mais le mal peut évoluer au point d’en arriver à des situations fâcheuses pour le patient et l'obliger à se rendre en urgence.

On pourra par exemple se trouver face à des risques tels que :

  • La dent qui se déchausse et tombe finalement
  • Une contamination progressive des dents situées à côté
  • Des douleurs désagréables au niveau des dents
  • Une fatigue générale du corps et de la fièvre
  • L’apparition des ganglions
  • Des affections respiratoires
  • Des infections rénales
  • La sinusite

On pourrait s’étonner de voir de simples problèmes dentaires se développer à tel point de nuire à l’ensemble du corps. Il est par conséquent vital de se soigner au plus tôt pour éviter de pareils désagréments.


Un traitement rapide et total s’impose

kyste-dentaire-traitement

Lorsque le kyste dentaire s’est déjà installé, il ne faut pas compter sur un miracle pour le voir disparaître de lui-même. Sans plus tarder, il faut se rendre chez le médecin.

Plusieurs options sont disponibles pour trouver la guérison. 

Tout d'abord, le médecin prescrit le traitement par antibiotique durant plusieurs jours pour venir à bout de cette infection. Si l'antibiotique ne fonctionne pas alors le retrait chirurgical intégral de la poche kystique est possible afin d’éviter une rechute. 

En outre, la prescription d’antalgique peut aussi être recommandée en cas de poussées douloureuses résiduelles.

Enfin, le médecin peut décider de procéder à l'extraction ou énucléation chirurgicale du kyste avec prise d’antidouleurs et d’antibiotiques pour la suite du traitement. À la fin de celle-ci, on devra poser la glace sur la joue et consommer des repas froids.

Conclusion

Il est normal de s’inquiéter chaque fois qu’une affection étrange se manifeste dans la bouche. Par contre, il ne faut pas nécessairement s'attendre à une douleur dentaire. Comme nous venons de le voir, il pourrait s’agir très certainement d’un kyste dentaire, une pathologie qui, lorsqu’elle n’est pas immédiatement soignée, peut conduire à des perturbations. C’est la raison pour laquelle le corps médical préconise de bien prendre soin des dents.

On ne le dira jamais assez, il est indispensable de faire au moins deux brossages des dents chaque jour suivant les règles établies. L’utilisation d’un jet dentaire pour l’entretien bucco-dentaire est aussi préconisée. En effet, grâce à un hydropulseur dentaire, les débris alimentaires sont délogés de la bouche. Même les endroits où la brosse à dents n’a pas accès ne lui résistent guère.

Enfin, il est important de se rendre dans un cabinet dentaire au moins une fois par an. Parallèlement, un bilan radiographique doit être fait régulièrement. Que ce soit pour la dent ou une autre partie du corps, il est toujours préférable de prévenir les maladies pour éviter les désagréments.

Kyste dentaire: Faut-il vraiment s’inquiéter?
4.5 (90%) 4 vote[s]

Rédiger un commentaire