Clicky

Santé

Qu’est-ce qu’une alvéolite dentaire et comment la traiter?

alveolite-dentaire
Écrit par Chloé

Il est tout à fait normal de ressentir des douleurs suite à l'extraction d'une dent, surtout si elle a nécessité une intervention chirurgicale. Mais l'inflammation de l'alvéole, communément appelée alvéolite dentaire, est beaucoup plus sérieuse et entraîne une douleur beaucoup plus intense.

Nous vous présentons dans ce dossier la définition, les types, les causes, les symptômes, les traitements et les modes de prévention de cette complication peu fréquente.

alveole

À la suite d’une extraction dentaire, un minuscule caillot sanguin se forme à l’intérieur de l’alvéole de la dent extraite. Ce caillot de sang sert à protéger l’alvéole durant les deux premiers jours après l’extraction afin d’éviter l’infection. Il joue par conséquent un rôle très important pour la cicatrisation.

Il arrive cependant qu’il prenne plus de temps que prévu à se former ou qu’il soit rejeté prématurément (pour des raisons qui seront citées dans une prochaine section). Ce délai ou ce rejet expose l’os et les terminaisons nerveuses de l’alvéole, ce qui favorise la formation de l’alvéolite dentaire.

Une alvéolite dentaire correctement traitée dure entre 10 et 20 jours. Mais la douleur est intense et son soulagement passe par un traitement antalgique.

Les types d’alvéolite dentaires

On peut distinguer deux types d’alvéolite dentaire, soit l’alvéolite sèche ou dry socket et l’alvéolite suppurée. La distinction s’établit en fonction de la présence de pus ou non dans l’alvéole.

Alvéolite sèche ou dry socket

Ce type d’alvéolite dentaire survient habituellement quelques jours suivant un traitement. Elle est exempte de pus et est le plus souvent en lien avec une extraction des dents de sagesse inférieure. C’est la plus courante des deux types et elle se résorbe généralement sans aucune intervention, au bout d’une dizaine de jours.

​Alvéolite suppurée

Pour ce qui est de l’alvéolite suppurée, on observe la présence de pus dans l’alvéole, ce qui signifie qu’il y a une infection. Ce type d’alvéolite dentaire peut prendre beaucoup de temps avant d’apparaître après une extraction dentaire et est également en lien avec extraction des dents de sagesse inférieure. C’est surtout l’accumulation d’aliments dans la cavité de la dent traitée qui favorise l’alvéolite purulente.

Les causes d'une alvéolite dentaire

L’alvéolite dentaire est une complication peu fréquente. Elle apparaît seulement suite à plus ou moins 5 % des extractions dentaires simples et entre 20 et 35 % des extractions chirurgicales. Les personnes aux prises avec cette complication sont le plus souvent :

  • Les patients qui ne respectent pas les mesures d’hygiène et de soins recommandées par le dentiste.
  • Les patients qui fument juste après le traitement.
  • Les patients qui boivent à l’aide d’une paille.
  • Les femmes qui prennent des contraceptifs oraux.
  • Les femmes durant leur cycle menstruel (première moitié).
  • Les patients diabétiques.

Il est important par ailleurs de noter que les conditions d’asepsie (aussi bien de l'environnement que des outils de travail comme le jet dentaire) du cabinet dentaire jouent un rôle considérable dans la survenue ou non d’une alvéolite. Les normes de pratique pourtant bien établies à cet égard ne sont malheureusement pas prise en compte par un trop grand nombre de dentistes.

Les symptômes

L’inflammation de l’alvéole est particulièrement douloureuse. La personne affectée ressent :

  • Des douleurs pulsatives qui surviennent quelques jours parfois même quelques semaines après l’intervention.
  • Une douleur qui irradie jusqu’à l’oreille, voire la tête, du côté où le traitement de la dent a eu lieu.
  • Un mauvais goût dans la bouche.
  • Une difficulté à ouvrir la bouche.

Il est essentiel dès lors de consulter sans délai son dentiste pour recevoir le traitement approprié.

Les traitements médicamenteux

traitement-alveolite-dentaire

Une fois le diagnostic d’alvéolite confirmé par le dentiste, celui-ci procède au nettoyage de l’alvéole dentaire afin de supprimer toutes particules d’aliments incrustés. La seconde étape consiste au traitement de l’alvéole à l’aide d’un pansement dentaire imbibé d’eugénol ou d’eugénol et acide trichloracétique. Dans le cas d’une alvéolite purulente, c’est un pansement à base d’antibiotiques en poudre mélangés avec de l’eugénol qui est recommandé.

Lorsqu’il y a eu inflammation de l’alvéole, le dentiste peut également effectuer un curetage de celle-ci. Ce curetage vise la formation d’un nouveau caillot sanguin qu’il faudra protéger afin d’éviter l’apparition d’une seconde alvéolite dentaire.

Lorsque le mal est intense, le dentiste prescrit en outre de puissants analgésiques et des antibiotiques dans le cas d’une alvéolite suppurée. Enfin, pour assurer la pleine efficacité et rapidité du traitement, le professionnel donne des consignes au patient qu’il devra suivre sans y déroger. Elles ont trait au nettoyage de la zone affectée et les aliments et breuvages proscrits durant la durée du traitement.

Le soulagement de la douleur

soulagement-douleur

Ces méthodes visent le soulagement temporaire de la douleur suite à une avulsion dentaire en attendant une consultation chez le dentiste.

Compresse de glace

Appliquer un sac de congélation ou une serviette remplie de glaçons (un sac de légumes congelés fait aussi l’affaire) sur la zone affectée du visage pendant 20 minutes et le retirer pendant 20 minutes. Après 48 heures, passer à une compresse d’eau chaude (car la compresse d’eau froide n’aura plus d’effets sur l’inflammation après deux jours).

Bain de bouche au sel

Ce bain de bouche aide à supprimer les débris accumulés et à soulager l’inflammation.

Dans une tasse d’eau tiède, ajouter une demi-cuillère à café de sel et remuer. Rincer délicatement l’intérieur de la bouche, en insistant sur la zone affectée de la mâchoire et ce, plusieurs fois par jour.

Huile de clous de girofle

Cette autre formule peut également être utile pour soulager la douleur suite à une avulsion dentaire

Verser deux gouttes d’huile de clous de girofle sur un coton-tige et le passer sur la zone douloureuse.

Comment prévenir une alvéolite dentaire? 8 conseils

L’alvéolite dentaire est embarrassante et douloureuse alors mieux vaut la prévenir que devoir la guérir.

Voici 8 conseils parmi ceux prodigués par un dentiste à son patient suite à une extraction dentaire. En respectant ces quelques consignes, le risque de voir apparaître une alvéolite est considérablement réduit.

  • Maintenir une compresse sur l’alvéole de la dent traitée pendant environ trois heures pour permettre la formation d’un caillot sanguin, renouveler la compresse régulièrement.
  • Éviter de fumer au moins trois jours après l’extraction.
  • Éviter de boire à l’aide d’une paille.
  • Ne pas se rincer la bouche trop souvent.
  • Ne pas cracher.
  • Veiller à ne pas brosser trop près de l’alvéole de la dent extraite.
  • Ne pas poser la langue à l’endroit de l’extraction.
  • Éviter de mastiquer directement sur le site de l'extraction.

Qu'en conclure ?

Une inflammation de l'alvéole est une complication qui ne doit pas être prise à la légère. Elle apporte son lot de symptômes envahissants et la douleur intense qu'elle provoque peut parfois constituer, à l'instar d'un mal de dent, d'une rage de dent ou d'un abcès dentaire, une urgence dentaire. Mais heureusement, on peut la prévenir et lorsque installée, on peut la traiter avec des soins adéquats prodigués par un professionnel de la santé dentaire.

Qu’est-ce qu’une alvéolite dentaire et comment la traiter?
4 (80%) 1 vote

Rédiger un commentaire