Clicky

Prévention et hygiène

Blanchiment des dents – Envie d’avoir les dents blanches?

blanchiment-des-dents
Écrit par Chloé

Le blanchiment des dents est un acte médical réalisé le plus souvent à des fins esthétiques. Il existe différentes méthodes de blanchiment dentaire, présentant chacune leurs avantages et inconvénients. Avant de recourir à un blanchiment, il est conseillé de se documenter. Cet article répond à toutes vos questions sur le blanchiment des dents.

Pourquoi blanchir les dents ?

La dent est constituée d’une couche externe, l’émail et d’une couche interne, la dentine. L’émail, de couleur naturellement blanche et légèrement translucide, constitue l’essentiel de la couronne. En dessous se trouve la dentine, de couleur jaunâtre qui se rapproche davantage de celles des os.

La couleur apparente des dents repose sur des facteurs endogènes et exogènes. Des facteurs propres à chaque individu comme la taille des dents ou l’épaisseur de l’émail déterminent l’aspect général des dents. Mais les habitudes alimentaires et l’exposition à la lumière jouent également un rôle non négligeable sur l’apparence des dents.

Comme l’émail est plus ou moins translucide, on aperçoit la dentine située en dessous lorsqu’on observe les dents. Ainsi, la couleur apparente des dents à leur état naturel se compose d’une nuance de blanc (émail) et de jaune (dentine). Les femmes, qui tendent à avoir des dents plus petites, auront de la dentine plus fine et donc des dents en apparence plus blanches.

Cependant, différents facteurs peuvent altérer la couleur des dents, notamment celle de l’émail :

  • Le tabagisme
  • Certains traitements médicaux
  • L’accumulation de tartre
  • L’amincissement de l’émail

Par l’effet du temps, les dents ternissent et passent du blanc à une couleur plus proche du jaune, du brun, voire du gris ou du noir. Une dent blanche à l’aspect éclatant est alors considérée, parfois à tort, comme étant plus saine qu’une dent jaune, qui évoque de mauvaises habitudes de vie.

Les dents qui ont perdu leur aspect blanc peuvent entraîner des dommages psychologiques important chez un individu. La norme sociale veut que les dents soient blanches et lorsqu’elles ne le sont pas assez pour diverses raisons, on peut rapidement se sentir complexé par crainte de l’exclusion sociale. Pour y remédier, beaucoup de personnes ont recours au blanchiment.

Ainsi, le blanchiment des dents relève souvent davantage de l’esthétique, sauf par exemple lorsqu’il est lié à un détartrage dentaire. Des dents plus blanches peuvent aider un individu à mieux s’affirmer, à parler et à sourire davantage. Mais le blanchiment n’est pas un acte anodin, il faut se documenter soit peu avant d’y recourir et le pratiquer avec précaution.

Comment avoir les dents blanches?

dents-blanches

Une opération de blanchiment des dents est nécessaire pour avoir les dents blanches. Un blanchiment consiste soit à enlever une couche externe qui s’est accumulée sur l’émail au fil du temps (tabac, tartre, plaque dentaire…), soit à appliquer un produit blanchisseur de dents sur l’émail afin d’accentuer sa couleur blanche.

Le produit le plus utilisé est le peroxyde d’oxygène, qui est souvent associé à des rayons bleus ayant la particularité d’accélérer le travail du peroxyde. Un autre agent de blanchiment très utilisé est le peroxyde de carbamide, un composé trois fois moins puissant que le peroxyde d’oxygène, mais qui est plus facile à manipuler.

Le blanchiment peut être pratiqué dans un cabinet dentaire, ou chez soi à l’aide de kits de blanchiment disponibles sur le marché.

Différentes méthodes pour blanchir les dents 

blanchir-les-dents

L’efficacité d’un blanchiment des dents dépend de la méthode employée et de la couleur des dents avant le traitement. Par exemple, des dents jaunes seront plus faciles à blanchir que des dents grises ou noires et un traitement en cabinet sera toujours plus efficace qu’un traitement à domicile.​

Blanchiment dans un cabinet dentaire

Dans un cabinet dentaire, la procédure commence par recouvrir les gencives avec un gel protecteur pour ne pas les endommager. Le chirurgien-dentiste administre ensuite le produit de blanchiment sur chaque dent et le laisse agir sur l’émail. Une lumière bleue/violette peut être appliquée sur les dents pour accélérer le processus.

Parfois, le jaunissement ou le brunissement des dents ne provient pas d’une dégradation de l’émail, mais de la dentine. Dans ce cas, l’agent de blanchiment doit être administré à l’intérieur de la dent. C’est une procédure plus lourde qui nécessite que la dent soit dévitalisée.

Blanchiment des dents à la maison

La gouttière ambulatoire est le produit le plus recommandé pour un blanchiment à la maison, mais nécessite tout de même en France l’intervention d’un professionnel. Il s’agit d’un “dentier creux” contenant un liquide à faible concentration de peroxyde d’oxygène (moins de 6 %), qu’il faut porter durant 1 heure à 1 heure et demie par jour pendant 10 jours. Ces gouttières ambulatoires peuvent être faites sur mesure mais de plus en plus de chirurgiens-dentistes ont recours à des gouttières “prêt-à-porter” pour un gain de temps.

Parmi les méthodes de blanchiment à faire chez soi, il existe également des  kits de blanchiment dentaire en vente libre sur le marché. Ces kits se présentent sous différentes formes : gels, dentifrice, bandelettes, sticks, chewing-gum, bains de bouche... Ces produits sont faciles d’utilisation, mais leur efficacité reste sujette à polémique car leur concentration de peroxyde d’oxygène est limitée à 0,1 % par la réglementation européenne.

Blanchiment des dents dans un bar à sourire

Depuis quelques années, des dispositifs sophistiqués de blanchiment ont fait leur apparition auprès des centres de beauté. Le produit utilisé contient une concentration de peroxyde d’oxygène très faible, semblable aux produits en vente libre. Mais l’efficacité du produit est renforcée à l’aide d’une lampe de blanchiment qui projette une lumière bleutée sur les dents. La lumière est appliquée sur les dents pendant environ 20 minutes pour une efficacité optimale. Ce blanchiment ne dure toutefois que quelques jours, contrairement à un blanchiment dans un cabinet dentaire.

Les avantages et inconvénients du blanchiment des dents

Réalisé quasi purement à des fins esthétiques, le blanchiment améliore l’aspect des dents et renforce la confiance en soi. Indirectement, il peut apporter beaucoup de bien-être à un individu et l’aider à s’épanouir. Beaucoup de stars et de personnalités politiques ont recours au blanchiment, mais il n’en est pas moins à pratiquer avec précaution.

​Les risques associés au blanchiment

Le peroxyde d’oxygène est un agent chimique puissant qui pénètre profondément l’émail parfois jusqu’à la dentine pour pouvoir agir. Son utilisation peut fragiliser la gencive et provoquer une hypersensibilité dentaire, qui exacerbe les sensations de chaud et de froid sur les dents. Certaines avancées technologiques permettent toutefois de limiter les risques d’hypersensibilité dentaire après le traitement.

De plus, lorsqu’ils sont utilisés abusivement, les kits de blanchiment peuvent à terme dégrader l’émail et provoquer des caries ou des affections dentaires plus graves.

Il se peut également que le blanchiment ne soit pas uniforme sur l’ensemble des dents ou que le blanchiment soit trop intense. Une intervention ratée peut ainsi engendrer des dommages psychologiques encore plus graves.

Enfin, comme les effets du blanchiment ne durent que quelques jours à quelques mois, il arrive que certaines personnes deviennent accros. En outre, certaines études pointent du doigt les propriétés cancérigènes du peroxyde d’oxygène. Une surexposition à ce produit augmente donc le risque de cancers, d’autant plus que les personnes qui recourent massivement aux blanchiments sont souvent des fumeurs.

Les contre-indications​

Il existe des situations pour lesquelles le blanchiment est déconseillé, voire prohibé. Le blanchiment ne doit être réalisé que sur des dents saines dans une bouche saine. La présence de caries, de lésions buccales ou de toute autre affection bucco-dentaire est un signal rouge qui doit décourager le recours au blanchiment.

De plus, le blanchiment est contre-indiqué chez les femmes enceintes et les personnes mineures.

Le blanchiment dentaire en France

Il existe d’importants écarts de prix selon qu’on se rend auprès d’un cabinet dentaire, d’un bar à sourire ou qu’on achète un kit blanchiment des dents. Quoi qu’il en soit, ces coûts ne sont jamais pris en charge par la sécurité sociale.

Voici quelques fourchettes de prix sur le blanchiment des dents :

  • Intervention en cabinet dentaire : 400 à 800 €
  • Gouttière prêt-à-porter : 50 à 100 €
  • Gouttière sur mesure : 600 à 1000 €
  • Stick blanchisseur de dents : 30 à 50 €
  • Bandelettes, dentifrices, gels… : 15 à 60 €

Conclusion

Le blanchiment des dents est une intervention esthétique réservée aux adultes qui peut aider un individu à s’épanouir. Il peut être pratiqué chez soi ou dans un centre spécialisé et doit être évité en cas de problèmes bucco-dentaires. Comme les produits utilisés sont de puissants agents chimiques, il est préférable avant toute opération de se documenter ou de se renseigner auprès d’un chirurgien-dentiste.

Enfin, il faut garder à l’esprit qu’une dent blanche n’est pas toujours plus saine qu’une dent légèrement jaune, qui est sa couleur naturelle.

Blanchiment des dents – Envie d’avoir les dents blanches?
5 (100%) 1 vote

Rédiger un commentaire