Clicky

Santé

Parodontie : Pourquoi consulter un dentiste spécialiste en parodontologie?

Des centaines de bactéries élisent dans la bouche, ce qui n'est a priori pas un problème puisque la plupart sont sans danger. Cependant, lorsqu'une hygiène dentaire suffisante manque, la conséquence est l'accumulation de ces bactéries sous forme de dépôts. Il se produit alors l'installation d'une plaque au niveau des gencives, créant un environnement favorable à l'apparition d'autres types de bactéries, qui peuvent quant à elle nuire de façon importante à la santé.

Lorsqu'on souffre d'une inflammation de gencive ou d'un déchaussement des dents alors il est temps de faire appel à un spécialiste en parodontologie.

parodontologie

La parodontologie est une discipline médicale qui consiste à étudier la position des dents et leur maintien au sein de la mâchoire. Celle-ci est notamment entourée de tissus mous ou durs :

  • Le ciment qui forme la dernière couche de la racine d'une dent.
  • Le tissu osseux qui forme l'environnement de la racine d'une dent (os alvéolaire).
  • Le groupe ligamentaire qui sert de lien entre la racine et l'os (ligament parodontal).

Nos dents sont enfouies à l'intérieur des os de la mâchoire dans la partie appelée tubercule alvéolaire. Cependant, les dents ne se connectent pas directement à l'os. Il y a un tissu fibro-élastique entre l'os alvéolaire et la racine qui fait de fibres. Ce tissu est appelé ligament parodontal et fonctionne comme un amortisseur, adoucissant les forces fonctionnelles sur les dents et les transmettant à l'os. La muqueuse gingivale et orale recouvre ces tissus. On l'appelle le parodonte tout l'ensemble qui maintient la dent.

De quoi s'occupe un parodontiste?

La parodontie est la spécialité dentaire qui se concentre exclusivement sur la maladie inflammatoire qui détruit les gencives et autres structures de soutien autour des dents.

Un parodontiste est un dentiste spécialisé dans la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies parodontales et des implants dentaires. Ces spécialistes reçoivent une formation approfondie dans ces domaines, y compris trois années d'éducation supplémentaires au-delà de l'école dentaire.

En tant que spécialistes, ils sont experts dans les dernières techniques de diagnostic et de traitement des maladies parodontales. Ils sont également formés aux procédures parodontales cosmétiques.

Les praticiens traitent des cas allant de la gingivite légère à la parodontite plus sévère. Ils offrent une vaste gamme de traitements, tels que le détartrage et le surfaçage radiculaire (nettoyage des surfaces radiculaires infectées), le débridement des racines (enlèvement des tissus endommagés) et les procédures de régénération (inversion de l'os et des tissus). Si nécessaire, ces dentistes peuvent également effectuer des interventions chirurgicales pour les patients atteints d'une maladie des gencives sévère. De plus, ils sont formés au placement, à l'entretien et à la réparation des implants dentaires.

Quand consulter un spécialiste en parodontologie?

Il est important de rendre une visite à un parodontiste lorsqu'on aperçoit les signes ou symptômes suivants :

  • Saignement en mangeant ou en se brossant : les saignements inexpliqués pendant la consommation d'aliments ou au cours du nettoyage quotidien sont l'un des signes les plus fréquents d'infection parodontale.
  • Mauvaise haleine : l'halitose qui persiste même lorsqu'un programme rigoureux d'hygiène buccale est en place, peut indiquer une maladie parodontale, une gingivite ou le début d'une infection dans les tissus des gencives.
  • Dents lâches et récession gingivale : des dents plus longues peuvent indiquer une récession des gencives et une perte osseuse due à une maladie. Comme celle-ci progresse et attaque la mâchoire, les dents peuvent devenir lâches ou tomber.
  • Gangrène dans les tissus : la gangrène est difficile à diagnostiquer, mais le dentiste généraliste et le spécialiste vont vérifier sa présence dans les tissus mous, l'os alvéolaire et le ligament parodontal.
  • Conditions de santé connexes : les maladies cardiaques, le diabète, l'ostéopénie et l'ostéoporose sont fortement corrélés avec les infections parodontales. L'infection bactérienne peut se propager dans la circulation sanguine et affecter d'autres parties du corps.

Les maladies parodontales

parodontie

La parodontite, également appelée maladie des gencives ou parodontale, commence par la croissance bactérienne dans la bouche et peut finir - si elle n'est pas correctement traitée - par une perte de dents due à la destruction du tissu qui entoure vos dents.

Quelle est la différence avec la gingivite?

La parodontite est la suite logique de la gingivite. Toutefois, une gingivite ne se transforme pas automatiquement en maladie des gencives.

Les débuts de la gingivite se traduisent par une accumulation de bactéries au niveau de la plaque dentaire. S'ensuite logiquement une inflammation avec éventuellement l'écoulement un peu de sang lorsqu'on se brosse les dents.

La perte de dents a majoritairement pour origine la maladie des gencives

Des données épidémiologiques récentes semblent montrer une tendance croissante à la perte des dents due à des raisons parodontales plutôt qu'à des caries. En effet, la présence d'une perte d'attache initiale, la hauteur de l'os et l'habitude de fumer augmentent considérablement le risque de mortalité dentaire. Il existe une forte corrélation entre le tabagisme, la gravité de la maladie et la mortalité des dents.

Les enquêtes sur la perte de dents ont prouvé que les dents antérieures inférieures étaient les plus fréquemment extraites pour des raisons parodontales, suivies par les dents antérieures supérieures et les molaires supérieures.

Le traitement en parodontologie

L'élimination de la plaque dentaire est la pierre angulaire du traitement de cette maladie gingivale. En effet, c'est elle qui est à l'origine de l'infection. Le suivi médical et l'hygiène de votre bouche sont également les clés du succès de votre traitement.

L'hygiène bucco-dentaire au cœur du traitement parodontal

Le dentiste doit vous expliquer les origines de la maladie et vous donner des préconisations en matière d'hygiène de bouche. En effet, en vous éclairant sur les origines de la maladie dont vous souffrez, vous serez mieux à même de prévenir un éventuel retour de l'inflammation.

L'hygiène est un facteur clé du traitement des maladies parodontales. Il existe certaines façons pour garder notre l'hygiène dentaire en bonne santé tel que le brossage de dents 2 fois par jour ou l'utilisation de certains outils comme la soie dentaire.

Nettoyage professionnel

Dans un premier temps, le spécialiste s'attaque à ce que l'on appelle les dépôts mous, qui sont situés dans les zones les plus faciles à atteindre. Cette phase sera suivi d'un nettoyage plus en profondeur lors de la même visite ou bien à l'occasion d'un rendez-vous ultérieur.

Il est important que la plaque dentaire ait entièrement disparu afin de supprimer le risque d'infection dû à la présence de mauvaises bactéries qui attaquent les poches de la gencives et vont jusqu'aux racines. Il est courant que votre médecin vous prescrive des antibiotiques dans le cadre d'une inflammation chronique.

Suivi et évaluation

La progression du traitement doit faire l'objet d'un strict suivi, afin d'éviter toute récidive de l'infection. A l'aide d'une sonde, le praticien vérifie l'état des poches parodontales, décide du maintien ou de l'ajustement du traitement et évalue s'il faut envisager ou non une éventuelle intervention chirurgicale.

La pose d'un implant dentaire, une greffe de gencive ou une intervention en endodontie peuvent également intervenir.

Intervention chirurgicale - endodontie

endodontie

Lorsque les poches parodontales sont touchées, il peut alors devenir vital de procéder à une chirurgie afin de réaliser un nettoyage complet, sans lequel le traitement ne pourra avoir lieu.

On peut par exemple faire appel à ce que l'on nomme la chirurgie à lambeau. Cette procédure médicale permet d'atteindre des zones en profondeur afin de supprimer la plaque qui entretient les mauvaises bactéries.

L'endodontie, qui s'occupe de l'intérieur de la dent et de la racine, peut également être sollicitée et combinée aux soins parodontologiques afin d'obtenir les meilleurs résultats.

La chirurgie ne nécessite généralement qu'une anesthésie locale réalisé par votre praticien en toute sécurité. Le patient ne doit pas hésiter, avant toute intervention, à poser toutes les questions qui lui semblent nécessaires à sa compréhension du déroulement de la chirurgie ainsi que du traitement qui s'en suivra.

Le soutien lors de la thérapie parodontale

La réussite d'un soin parodontal dépend autant du travail réalisé par les praticiens que de l'hygiène dentaire et buccale qui devra être respectée par le patient. La première étape du traitement fait l'objet d'un suivi régulier, lors duquel une évaluation doit être effectuée afin de garantir le succès à long terme. Le spécialiste doit en effet s'assurer que l'inflammation disparaît totalement. On compte en règle générale une visite tous les quatre mois afin de prévenir les risques.

Prix et remboursement en France

En matière de parodontologie, les quatre actes suivants sont remboursés à 70% par la sécurité sociale: 

Afin de compléter ce remboursement ou prendre en charge un traitement plus complet, avec par exemple de l'implantologie, il faut se renseigner auprès des mutuelles, qui proposent en général un forfait pour les soins.

Parodontie : Pourquoi consulter un dentiste spécialiste en parodontologie?
Notez cet article

Rédiger un commentaire

DÉCOUVREZ NOTRE COMPARATEUR MUTUELLE SANTÉCLIQUEZ-ICI